AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FV] Kenna Maël

Aller en bas 
AuteurMessage
Maël Kenna
Istya, pâle tempête
Istya, pâle tempête
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25
Localisation : Juste là
Date d'inscription : 25/10/2008

Carnet de voyage
Age du perso: 23 ans
Profession: Recruteur, serveuse
Statut:

MessageSujet: [FV] Kenna Maël   Dim 26 Oct - 1:12

. [ CARTE D'IDENTITE ]

Nom : Kenna
Prénom : Maël
Surnom / Nom de code : Istya
Âge : 23 ans
Sexe : Féminin
Date de naissance : 23 ans auparavant
Lieu de naissance : Dans les bas-fonds de Nekaï
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Votre profession et/ou Orientation face à la politique de Neiji :
Recruteuse et informatrice rebelle, avec pour couverture le métier de serveuse

. [ DESCRIPTION PHYSIQUE ]

Au premier regard, le mot qui vient à l'esprit des hommes n'est pas belle, ou même son opposé, mais l'entre deux. En effet, Maël ne ressemble ni à une déesse, ni à un monstre. Ses cheveux sont aussi noirs que l'ébène et sa peau pure comme la neige. Ce qui a pour effet, un contraste saisissant. Ses yeux, noirs aussi, brillent d'intelligence et de malice. Cependant, lorsqu'elle fixe quelqu'un de son regard, celui-ci a très souvent la désagréable impression que la Kenna voit ses moindres défauts et ses tics. Ses lèvres d'un rose très pâle cachent une rangée de dents ternies par le temps. Certes, elles ne sont pas noires, mais elles ne sont pas blanches non plus. Son sourire, discret, se manifeste toujours par un léger mouvement de lèvres et un petit pétillement dans les yeux.

La nature étant bien faite, Maël possède un certain charme et une certaine prestance. Tous ses mouvements sont marqués par cette prestance et même si elle n'est pas très grande, ses manières et sa tenue de corps la grandissent. De nombreux hommes et femmes se sont sentis oppressée devant le corps de cette femme ne mesurant pas plus d'un mètre soixante. Pourtant, la jeune femme ne cherche pas à se démarquer, mais plutôt à se fondre dans la masse. Ses habitudes vestimentaires le confirment. Elle porte généralement des habits de couleur neutre, tel que le noir, le gris ou le bleu marin. Certes, porter une robe jaune n'eut pas été très saillant avec le teint pâle de la native de Nekaï, néanmoins, ce n'est pas pour des questions esthétique qu'elle ne se vêtit pas de couleur vive, mais bel et bien pour passer inaperçu. Elle a coutume de laisser ses cheveux détachés, en les brossant simplement. Elle ne se préoccupe pas de savoir si oui ou non, une mèche est déplacée et il n'est pas rare de voir de nombreux cheveux venir cacher le monde réel à ses yeux.


. [ PERSONNALITE ]

Caractère :


L'adjectif que donneraient les gens qui ne connaissent la jeune femme qu'en surface, serait sûrement discrète. Il est vrai que la rebelle n'est pas une personne très extravertie, or ce n'est pas à cause d'une quelconque timidité. La Kenna aime se mettre en retrait pour étudier les gens qui la côtoient ou même la situation qui se présente à elle, ce qui est souvent interprété comme de la réserve. Réfléchie, Maël n'exécutera jamais aucune tâche sans avoir auparavant imaginé tous les scénarios et problèmes qui pourraient survenir. C'est grâce à ce caractère que la jeune femme a réussi à survivre dans les profondeurs de Nekaï et à rejoindre le mouvement rebelle.

Ceux qui connaissent vraiment la rebelle la décriront comme une personne enjouée, mais qui sait néanmoins prendre des décisions lorsque l'état des choses l'exige. Personnalité paradoxale et parfois, non, souvent, illogique, Maël surprend à plus d'une reprise les personnes qui doivent la côtoyer régulièrement. Lunatique est un mot qui lui sied bien. Elle peut vous avoir souri quelques minutes auparavant et vous crier dessus après. Certains machistes prendront le malin plaisir de vous dire que c'est le propre des femmes. Discrète et autoritaire à la fois, réfléchie mais aussi intuitive, Maël enchaîne les contraires dans une personnalité plus que complexe. Les uns la disent discrète, les autres réfléchie, mais elle a l'usage de se dire imprévisible. Elle possède une logique bien à elle, n'écoutant que sa propre conscience et son intelligence. Cependant, grâce à son caractère posé, elle n'est jamais embarquée dans une aventure dont elle ne maitrise pas les moindres paramètres.

Tout homme a un caractère complexe, tout homme joue avec des paradoxes. Chacun a des réactions qui sembleront illogique au reste du monde, mais qui pour lui possède une valeur réelle. Maël n'est en cela pas très différente du monde, mais elle a la particularité de le montrer et d'en être fière. Trop souvent, dit-elle, les gens se brident pour ne pas sortir du rang et ressembler au reste de la face du monde. La jeune rebelle se plait à être différente et en est fière. Elle accorde une grande importance à son indépendance, ne supportant pas d'être enfermée. La Kenna aime les grands espaces et les salles avec de larges fenêtres. Oui, elle a une légère claustrophobie qu'elle combat en tout instant. Fière, elle n'en parle jamais et tente tout pour le cacher, masquant les traits de son visage qui pourraient trahir sa peur de l'enfermement. Selon elle, il n'y a pas une raison particulière à cette phobie, mais qui sait, la jeune femme aime préserver le mystère. Il est écrit que Maël est discrète, mais elle est aussi sociable, paradoxale, oui, encore.



. [ PASSE / PRESENT ]

Histoire :

Déjà vingt-trois ans que je vis et déjà vingt-trois ans que je ne cesse de m'émerveiller devant la complexité du monde, des gens. Mais autant d'année à détester le genre humain et à honnir la lâcheté des gens. Ces pauvres personnes qui laissent leur salut entre les mains d'élus qui ne sont pas encore apparus. Je finis par penser que les gens n'aiment pas le changement et que finalement, pour eux, laisser les autres travailler à une nouvelle ère n'est pas une honte. Pourquoi les hommes, qui ne cessent de se plaindre du régime en place et qui prient pour que les élus les sauvent, ne viennent pas grossir les rangs des rebelles ? Mais je m'égare, j'ai décidé d'écrire ces lignes pour laisser une partie de moi sur le papier. Cher lecteur, peut-être penses-tu que c'est pour me débarrasser d'une enfance qui comme tu le liras s'est révélé éprouvante, à cette interrogation possible, je te répondrai que non. Je veux écrire ces pans de ma vie pour comprendre, comprendre pourquoi je suis devenue la femme qui tient la plume en ce moment même. Je laisserai mon esprit divaguer et explorer les méandres de ma mémoire. Tu trouveras souvent des réflexions, des interrogations et peut-être des réponses. Ces pages, prochainement noircies par l'encre, parleront encore de moi bien après ma mort, prend le comme un ami ou comme une petite partie de moi. Consulte-le quand tu veux, profite de mes expériences, un livre ne ment jamais. Voyageons ensemble dans le récit de ma vie, dans mon passé, si tu le veux bien

Et bien, puisque que tes yeux parcourent ces mots, je ne peux que conclure que tu as décidé de poursuivre ton périple dans le dédale de mes pensées et de mes écrits. Il y eut un commencement, ma naissance et il y aura une fin, Peut-être suis-je déjà morte pendant que toi, lecteur, tu découvres ma vie. Ceci n'est pas vraiment important. L'avènement de ma vie eut lieu 23 années auparavant, dans les recoins sombres de la ville maudite, Nekaï. Au moment même de ma naissance, je déçus mon père. En effet, celui-ci rêvait d'avoir un fils à qui apprendre toutes les ficelles et tout ce que ceux-ci ont l'habitude d'expliquer à leur marmaille. Ce qui explique pourquoi je porte un nom masculin, mon père, Kylia, borné, décida malgré tout de me donner le nom qu'il avait choisi pour le garçon qu'il aurait voulu voir naître. Par la suite, j'ai continué à décevoir celui qui était mon géniteur. Mais ça, tu l'apprendras plus loin dans mon récit. Par chance, ma mère m'aimait comme son plus précieux trésor. Elle a toujours su me protéger contre l'ire de l'homme qui partageait son lit. Ma mère travaillait pour le compte des rebelles, chose que j'appris bien plus tard, en ce temps-là je pensais que celle-ci était herboriste, simple couverture qui lui permettait de voyager à travers le continent, sans trop de problèmes. Lorsqu'elle était en « voyage », cet idiot de père me battait pour n'importe quelle raison. Je dus donc apprendre à me débrouiller par mes propres moyens, je finis rapidement par voler et à fricoter avec les enfants délinquants de la cité maudite. Je vais passer les détails sordides de mon enfance, parce que tu n'as pas besoin de les savoir, et les faire revenir à mon esprit n'est pas mon envie profonde.

A l'âge de 19 ans, je rencontrai Loyl, que je nomme maintenant mon sauveur. C'est lui qui m'a arraché du cocon familial. C'est aussi lui qui m'a convaincue de rentrer en rébellion. Il avait un très grand charisme et une si belle rhétorique. J'en suis tombé amoureuse, sentiment idiot mais si puissant. Pour lui, j'aurais accompli les choses les plus folles. Mais il était un de ces hommes que l'on ne peut attacher, un homme qui a la liberté pour épouse. Je me fis une raison et cherchai à lui faire honneur en me battant de toute la force de mon âme pour renverser l'ordre en présence. A l'avis de tous, j'étais efficace et un très bon élément. Je le suis encore, d'ailleurs. Je me tissai rapidement un tissu d'informateurs et je collectais de nombreuses informations utiles à notre mouvement. De nature indépendante et possédant un amour inconditionnel de la liberté, inculqué par Loyl, je ne pouvais plus supporter les idiots qui nous dirigeaient. Quatre ans que j'oeuvre à leur perte, autant d'année passées sous le couvert de mon métier de serveuse. On remarqua rapidement ma qualité d'analyse et ma facilité à cerner la personnalité des gens. C'est pour cette raison que je fus promue recruteuse. Je ne suis pas arrogante, ni idiote, je sais que je ne suis pas un des piliers des rebelles. Cependant, tout comme dans une cotte de maille, si un seul des maillons est faible, l'épée trouve le chemin de la chaire.
Des hommes et des femmes ont forgé la personnalité que je suis maintenant, en bien comme en mal. Mon père m'a appris l'indépendance, par la force certes, ma mère m'a appris à aimer. Loyl, lui m'a apporté l'amour de la liberté. Mais il y a aussi eu et cette personne est une personne qui tient une place importante dans mon coeur et dans mon âme, Vallélia. La simple évocation de ce nom fait voler des papillons dans mon ventre. J'entretiens avec elle un lien plus fort que de l'amitié. Je pourrais la considérer comme ma soeur, mais ma famille n'étant pas un modèle de bonheur, je préfère penser qu'elle est ma moitié, ma moitié contraire pour être exacte. Lorsque je dis noir, elle dit blanc. C'est cette rivalité continuelle qui m'a poussée à toujours m'améliorer. Certaines personnes aiment ceux qui leurs ressemblent. Je n'y trouve aucun intérêt. Que peut apporter un homme qui vous ressemble ? La différence est tellement riche, on apprend tellement en se liant d'amitié avec nos opposés. Rivalité et amour, deux mots qui peuvent résumer ce lien qui nous unit. Deux noms qui décrivent parfaitement et si mal à la fois. Comment peut-on résumer des amitiés par des mots ? La langue française n'est pas assez riche pour décrire ce que je ressens et il me faudrait inventer de nouveaux mots pour pouvoir exprimer le dixième de ce que je pense. Vallélia est ma moitié et mon opposée, elle m'a forgée.

Au moment où je noircis ces pages d'encre, je travaille comme serveuse et je ne pense qu'à la perte du régime en place. J'honnis les faibles d'esprits et ne compte pas sur les élus pour me sortir de cette situation. Ne pense pas que je ne respecte pas Dame Nature et ses élus. Mais je me refuse à laisser ma vie dans les mains de gens que je ne connais pas, remercie Loyl.

Mes yeux commencent à peser lourd et ma chandelle arrive à l'orée de sa mort. Je pense que tu connais assez du dédale de mes pensées. Cher lecteur, toi qui m'a suivi dans ce voyage, patiemment. Toi qui a suivi la divagation de mon esprit et les bêtises que je pense. Je te remercie. Ce livre ne pourra vivre que sous tes yeux, sans toi, il est une carcasse vide. Tu peux donner la vie, n'abuse pas de ce pouvoir et prend soin de ce que tu crées.


Famille :

La relation que Maël entretient avec son père est quasi inexistante. Elle ne daigne le voir que lorsqu’elle rend visite à sa mère. Rancunière, elle n’oublie pas les marques que les coups de ceinture ont laissées sur son dos. Elle ne peut supporter sa présence et l’évite autant qu’elle le peut. Elle aime dire : « Moins je le vois, mieux je me porte ».

Le lien qui l’unit à sa mère est plus compliquée, plus étrange. Elle l’aime et n’imagine pas passer plus d’un mois sans entendre sa voix. Pourtant, cette mère est aussi la cause des ses souffrances. Si elle n’était pas partie pas aussi souvent, son père n’aurait pas pu la battre. Mais Maël est illogique et ne tint jamais rigueur à sa mère. Le pouvoir du lien qui unit une mère à sa fille ? Peut-être.


Connaissances et proches :

Travaillant comme serveuse, la jeune rebelle connaît de nombreuses personnes. Elle a une très grande toile d’informateurs et d’indics. Elle a sympathisé avec les habitués du pub. Mais ce ne sont que des personnes qui ont une utilité réelle pour son devoir de rebelle.

Deux personnes lui sont très importantes, Loyl, et Vallélia. Je ne sais pas encore si ce seront des PNJ ou si des joueurs ressentent l’immense envie d’incarner un de ces deux charmants personnages. Le nom serait alors libre.


. [ DERRIERE VOTRE ECRAN ]

Comment avez vous connu KenenKuro ? Grâce à From-Hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen
Globule gazeux de poche

avatar

Nombre de messages : 1947
Localisation : Partout, et surtout aux endroits les plus improbables.
Particularité : Sale gosse ?
Date d'inscription : 06/01/2007

Carnet de voyage
Age du perso: A jamais nouveau né
Profession: Boule Gazeuze
Statut: Créature immatérielle

MessageSujet: Re: [FV] Kenna Maël   Dim 26 Oct - 20:08

Ta fiche est en cours d'étude ! Wink

_________________
Parmi vous je ne suis qu'une ombre, mais ma voix est sans appel.

Pas de message privé sur ce compte, la messagerie n'est pas consultée.
Contact Kenen = Peaca Mortalis
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenenkuro.forumactif.fr/
Owen
Globule gazeux de poche

avatar

Nombre de messages : 1947
Localisation : Partout, et surtout aux endroits les plus improbables.
Particularité : Sale gosse ?
Date d'inscription : 06/01/2007

Carnet de voyage
Age du perso: A jamais nouveau né
Profession: Boule Gazeuze
Statut: Créature immatérielle

MessageSujet: Re: [FV] Kenna Maël   Lun 27 Oct - 13:23

Bien,

Ta fiche est impeccable et très agréable à lire, tandis que le personnage promet bien des surprises au sein des rebelles. Je te valide sombre égaré et te souhaite également la bienvenue en ces lieux, au nom du staff et des membres !

Pense simplement à mettre à jour ton Invitation au Voyage !
Tes rangs et groupes arriveront dans la foulée.

Bon jeu !

_________________
Parmi vous je ne suis qu'une ombre, mais ma voix est sans appel.

Pas de message privé sur ce compte, la messagerie n'est pas consultée.
Contact Kenen = Peaca Mortalis
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenenkuro.forumactif.fr/
Maël Kenna
Istya, pâle tempête
Istya, pâle tempête
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25
Localisation : Juste là
Date d'inscription : 25/10/2008

Carnet de voyage
Age du perso: 23 ans
Profession: Recruteur, serveuse
Statut:

MessageSujet: Re: [FV] Kenna Maël   Lun 27 Oct - 16:31

Merci beaucoup =), je flood je sais mais fallait quand même dire merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FV] Kenna Maël   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FV] Kenna Maël
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hello, i'm ready to talk to you. & i'm ready to love you. -Kenna & Jason.
» i really need you right now + noah&kenna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kenen Kuro :: Mémoires et réminiscences :: Vos biographies :: Fiches validées-
Sauter vers: