AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'éveil [Azrael+Mikth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikth Enthore
Partisan(e)
Partisan(e)
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 23/09/2008

Carnet de voyage
Age du perso: 25 ans
Profession: Espion / Assassin
Statut:

MessageSujet: L'éveil [Azrael+Mikth]   Lun 6 Oct - 23:55

C'était un jour pluvieux. De grosses gouttes tombaient d'un ciel assombri par les nuages majestueux de la terre de Fend. Il ne faisait pas excessivement froid mais il pleuvait des cordes. Chaque habitant était resté cloîtrée chez lui, au chaud autour d'un feu de cheminée, probablement en famille pour lire des contes aux enfants avant d'aller les couchers. Les rares citadins qui étaient de sortie ce jour là étaient emmitouflés dans de grosses fourrures, leur cou protégé par une écharpe. La plupart portaient des chapeau qui devenaient de plus en plus lourd au fur et à mesure que l'eau s'accumulaient sur eux. D'autres qui avaient été pris par surprise par l'orage se déplaçaient rapidement d'abris en abris, d'arbres en arbres pour éviter de rentrer trempés chez eux.

Parmi les citadins de sortie ce jour là qui se pressaient et couraient dans tous les sens pour se réfugier dans leur logis, se distinguait une personne. Non pas qu'elle étaient différentes des autres physiquement, quoique ses oreilles qui se terminaient en pointe faisaient désordre, il portait d'ailleurs le même type de gros manteau de fourrure qu'il avait rapporté de sa cité Eluin. Non il se distinguait des ordres parce que tout simplement il ne courait pas pour rejoindre une quelconque maison ou une quelconque résidence mais il marchait, apparemment sans but précis. Son visage qui dépassait un peu de sa capuche laissait apparaître un regard vide, perdu dans le lointain.

Il était planté là, au beau milieu de l'Orëa, alors que tout le monde courrait autour de lui. Toutes échoppes étaient fermées et il marqua une pause au milieu de la voie. Il se fit bousculer par plusieurs personnes et entendit des excuses étouffées dans les echarpes ou qui se perdaient dans le vents mais aussi des "poussez vous de là!" qui bizarrement se faisaient plus entendre.

Il mit sa tête en arrière ce qui lui fit tomber sa capuche et regarda le ciel. Ferma les yeux. Se laissa envahir par la sensation de légèreté que lui procurait le vent qui passait à travers ses longues mèches. Les gouttes s'amoncelèrent sur son visage et d'autres rebondirent sur ses paupières fermées.

" Une nouvelle vie s'offre à moi maintenant ... Neiji sera fier de moi ... Attendre les instructions, ce n'est que ce que j'ai à faire pour le moment ... Il me tarde de baigner ma lame dans le sang d'un ennemi, d'un perturbateur aux desseins de Neiji ... Cela fait longtemps que je n'ai pas tué un homme, beaucoup trop longtemps. Voilà trop de temps que j'erre sans but de cités en cités. Heureusement il y a eu cet appel. L'appel qui mettra fin à mes tourmentes pour me donner un exutoire de puissance et de colère ! "

Il rouvrit brusquement ses yeux qui avaient rougis. De sa main droite qu'il gardait sous son manteau, il effleura le pommeau de sa lame en forme de serpent ondulé fait en onyx. Un héritage de son père qui n'avait rien fait d'extraordinaire avec.
La rue s'était quasi vidée et il ne restait plus que quelques passants qui courraient encore et se dirigeaient vers les ruelles de Nonaï-Nekai. Mikth était toujours planté, la tête en arrière à fixer le ciel gris et pluvieux.

Ses vêtements d'un style très différent de celui adopté par les citadins, commençaient à être mouillés. Mais il n'avait pas froid. Son accoutrement vestimentaire était composé de plusieurs chemises à col triangulaire d'un couleur grise et blanche sur lesquelles, par-dessus, venait se placer une veste, toujours à col triangulaire avec des motifs brodés dessus d'une couleur rouge sombre virant au marron. Un peu comme du bois d'érable. Son manteau par contre était d'une banalité à toute épreuve.

Il eut soudainement très chaud. malgré le fait qu'il n'avait pas froid même avec ses vêtement mouillés, il fut pris d'une bouffée de chaleur inattendue. Un flot de questions sans réponses lui parcourut l'esprit. Tous ses sens se mirent aux aguets. Attentif à la moindre perturbation, il sentit ... un présence tout près de lui. Non pas une présence d'un citadin égaré, non une présence ... particulière. Ce genre de sensation qui ne vous arrive qu'avec quelqu'un de spécial et non pas avec un homme au destin banal. Il sentit la présence feutrée de quelqu'un de moins typique, de plus mystique et insondable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azarel Elentir
La petite fée de Noël (en Jarretelles)
La petite fée de Noël (en Jarretelles)
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 26
Localisation : Tout près de vous. Faites attention.
Particularité : Sadique. Mais c'est pas tout.
Date d'inscription : 05/12/2007

Carnet de voyage
Age du perso: 38 ans
Profession: Grand Dirigeant
Statut: Partisan

MessageSujet: Re: L'éveil [Azrael+Mikth]   Mar 7 Oct - 14:50

C’est comme cela que vous vous montrez discret ?

Un léger murmure contre son oreille, un nuage de buée chaude qui caressait la peau de son visage. Azarel était juste là, derrière lui. Le grand dirigeant l’avait suivi sur plusieurs mètres, observant ce bien drôle de personnage. Encore un qu’il faudrait avoir à l’œil. Le jeune homme était vêtu de noir, ses longs cheveux tombant le long de sa veste. Une cane à la main, commencée par une tête de lion en or et terminée par une lame aiguisée de la même matière, le grand dirigeant avait l’air plus mystique encore lorsque l’on se plongeait dans son regard rouge vif. De plus, l’écharpe qui cachait son visage, et le chapeau feutrée qui couvrait la surface de son crâne mettait deux fois plus en valeur les yeux d’Azarel. Posant un de ses gants noirs sur l’épaule de la nouvelle recrue, le jeune homme, long et dérangeant, qu’était Azarel l’invita à faire quelques pas.

Ce sont là des ordres, que vous attendez ? N’est ce pas ?

Le grand dirigeant regarda alors de chaque côté de la rue, cherchant l’ombre de ses pas avec un certain enthousiasme. Il n’était pas le seul en chasse, cette nuit là. De plus, un contingent rebelle s’était manifesté, il y a peu. Azarel ne voulait pas perdre de temps à les retrouver. Petit à petit, alors qu’il était là, tous les passants s’étaient enfuies doucement, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne. De temps en temps, au coin d’une rue, des bruits de pas retentissaient. Mikth ne devait pas comprendre grand-chose à la situation et pour ainsi dire, le sieur Elentir trouvait ça des plus jouissifs. Un nouveau jouet …

Je suis en train de faire fouiller la rue. J’espère que vous allez savourer ce spectacle autant que moi, cher ami. Votre mission donc. Voyez-vous, je suis …Réellement contrarié d’être entouré d’incapables en permanence. Le Seigneur, notre seigneur à tous, me demande des comptes, de plus en plus. Et à chaque fois … Je suis bredouille. Vous savez à quel point ça m’énerve ?

Le gant en cuire d’Azarel grinça soudainement, à mesure qu’il crispait sa main sur le haut de sa canne. Ses yeux se mirent à cligner de plus en plus rapidement, manifestation inquiétante de son état de profonde contrariété. Le sieur Elentir se tourna alors vers un soudain vacarme. Quelques uns de ses hommes venaient d’exploser la porte d’une maisonnée. Tirant la famille qui y logeait à l’extérieur, des hurlements, ceux des femmes et des enfants, se mirent à retentir. Un des hommes d’Azarel tira alors un homme de la maison, un homme …Qui était rebelle.

-Monsieur ?

Demanda un autre garde, à l’adresse d’Azarel. Le grand dirigeant fit alors une pichenette de la main, sans même regarder cet inférieur hiérarchique dont il n’avait que faire. Le garde se tourna alors vers les hommes qui tenaient la famille en joug pour leur donner leurs ordres. Tirants leurs épées, les serviteurs d’Elentir exécutèrent chaque membre de la famille, jusqu’au dernier. Laissant les cadavres gire au milieu de la rue, ils pillèrent ensuite la maison pour y prendre tout ce qui avait de la valeur. En un rien de temps, ils disparurent tous et les passants recommencèrent à circuler, ignorant les cadavres comme ils avaient appris à le faire pour ne pas s’attirer d’ennuis. Un immense sourire sur les lèvres, Azarel se tourna vers Mikth, qui avait assisté à toute la scène.


Mais je me console comme je peux …
Il y a une fille, ou plutôt une jeune femme qui me pose quelques soucis. Elle sert nos intérêts mais j’aurais besoin que quelqu’un la mène jusqu’à moi, pour … Discuter. Ne cherchez pas à la retrouver, croyez moi, c’est elle qui vous trouvera. Une fois que vous l’aurez, si vous parvenez du moins à la coincer, dites lui que vous venez selon mes ordres pour lui apporter votre aide. Et dites lui ensuite que je désir m’entretenir avec elle. Cette personne s’est fait appeler l’âme de la ville, elle vit dans les bas fonds de Nekai, allez là bas et attendez au milieu des rues. Cette alliée a pour mission de me ramener une personne que je tiens à retrouver. Une personne qui serait également un des ennemis numéros un de Neiji. Bien, si vous n’avez pas de questions, vous aurez la suite de vos instructions une fois sur place. Ah et j’oubliais, soyez prudent, il se pourrait que mon alliée tente de vous tuer en vous voyant …


Et un large sourire ajouta en obscurité au visage d’Azarel. Le grand dirigeant commença à se déplacer lentement, attendant une éventuelle protestation, ou une éventuelle question de Mikth. De toute évidence, il n’avait pas réellement le temps de s’occuper de lui dans l’immédiat. Cela dit, il ne faisait nul doute qu’Eva, elle, serait ravie de le rencontrer. Et peut être qu’il serait un adversaire à sa taille ?

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikth Enthore
Partisan(e)
Partisan(e)
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 23/09/2008

Carnet de voyage
Age du perso: 25 ans
Profession: Espion / Assassin
Statut:

MessageSujet: Re: L'éveil [Azrael+Mikth]   Mar 7 Oct - 23:19

Mikth n'avait rien dit pendant toute la scène d'exécution des rebelles.
ce n'est que lorsque Azarel se retourna pour s'en aller que Mikth éclata de rire.

"Quelle démonstration de puissance Maître !"

Il dévisagea les cadavres qui croupissaient maintenant au beau milieu de la voie publique. Tout cela le confortait dans son choix : Neiji avait véritablement un pouvoir incontestable. Il aima tout de suite Azrael, cette confiance aveugle qu'on ses hommes en lui lui procurait un aura de puissance autour de son être que Mikth pouvait ressentir aisément.

Il dénoua un peu son écharpe et retira son gant droit de sa main. Machinalement il porta à sa bouche son pouce qu'il humidifia avant de se le passer sur les lèvres regardant la scène autour de lui avec des yeux ronds. Son attitude changea du tout au tout par rapport à celle qu'il avait adopté avant de voir une effusion de sang. Il avait comme perdu son sérieux et regardait maintenant les cadavres avec avidité.

Il se déplaça en direction du corps de la femme rebelle toujours en humidifiant son pouce. Il trempa le bout de ses doigts dans le sang encore chaud de la femme puis ce les lécha. Il acquiesça plusieurs fois en regardant les corps maintenant sans vie des rebelles, sous l'œil attentif d'Azrael. Il remit son gant en reporta sa main à la garde de sa lame et retourna auprès du Grand Dirigeant en resserrant son écharpe autour de son cou.

"J'accepte" dit-il tout simplement. Il avait retrouvé un visage sérieux, exempt de toute expression particulière.
"Donnez moi simplement le nom de cette jeune fille et j'irais la trouver dans Nekaï. Je partirai tout de suite, j'ai hâte..."

Il serra plus fort le pommeau de sa lame qu'il chérissait tant sans comprendre pourquoi, peut être parce qu'il avait, sans analyser le pourquoi, entendu un bruit suspect venant de plus haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azarel Elentir
La petite fée de Noël (en Jarretelles)
La petite fée de Noël (en Jarretelles)
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 26
Localisation : Tout près de vous. Faites attention.
Particularité : Sadique. Mais c'est pas tout.
Date d'inscription : 05/12/2007

Carnet de voyage
Age du perso: 38 ans
Profession: Grand Dirigeant
Statut: Partisan

MessageSujet: Re: L'éveil [Azrael+Mikth]   Mer 8 Oct - 21:02

Elle n’a pas de nom.
D’après mes … « sources » cette petite aurait été abandonnée à la naissance, elle a donc pris le nom de tous les errants de ce monde : Doe. Au cours de quelques unes de nos rencontres, il s’est avéré qu’elle se soit baptisée Eva. Mais si vous voulez mon avis, amigo, vous ne la trouverait pas si vous la chercher sous ce nom là. La personne que vers laquelle je vous renvoie n’existe même pas, officiellement. Tout le monde la connaît pour son mythe. Avez-vous déjà entendu parler de la fille de Nekai ? Ou de l’âme de la ville ? C’est en réalité une seule et même personne. Une jeune femme qui aurait grandit au dessus du tumulte de la ville. Elle ne sert que ses propres intérêts, bien qu’elle ait, par chance pour notre cause, estimé que sa vie serait plus facile en servant Neiji. Son profil psychologique est relativement instable et ces derniers temps, des rumeurs pour le moins … « Fantastiques » à son sujet se répandent dans mes rangs. Je ne vous demande pas d’enquête sur elle, juste de l’aider dans sa mission et de me la ramener pour que je puisse parler avec elle.


Un homme pressé déboula d’un seul coup, en courant. Le misérable ne manqua pas de bousculer Azarel. Deux ou trois petits clignements d’yeux furent suffisants avant que le grand dirigeant ne se retourne pour saisir l’homme au bras et le rapprocher de lui. Tirant la tête de lion du bout de sa canne, un petit poignard fit brièvement irruption aux yeux de tous avant de s’enfoncer dans la peau tendre de l’insolent. Azarel se rapprocha alors encore tout près de lui, lui murmurant quelques mots à l’oreille.

Sais-tu pourquoi je vous méprise tous ici bas ? Par ce que vous n’êtes que des rats perfides et indignes de notre monde. Vous êtes régis par vos sentiments, par votre fausse supériorité et il n’y en a que pour votre poire. Vous n’êtes qu’une bande de crétins égoïstes et perfides. La nuit qui s’est abattue sur ces terres est la plus belle chose qui vous soit arrivée et maintenant, vieil imbécile, tu vas rejoindre les étoiles …

L’homme à l’agonie cracha au visage du grand dirigeant. D’un ton insolent et le sourire sur les lèvres, le manant exprima ses dernières volontés.

-Alors que toi, tu vois, tu iras droit en enfer ! Créature du diable.

Azarel essuya le cracha qui coulait le long de sa joue telle une larme impure. Un grand sourire, alors qu’il secouait sa main sur le côté, apparut sur ses lèvres fines et le serpent siffla à nouveau de sa langue aiguisée et habile.


Ne t’en fais pas, l’enfer ça me connaît.

Et Azarel retira sa lame, la rangeant dans son fourreau. Une lueur de satisfaction dans le regard, le jeune homme se redressa, reprenant la mesure de sa grandeur dans la dignité la plus totale et la plus étonnante en vue de la situation. N’importe qui se serait apitoyé sur son sort, aurait cherché à s’exempter de cette malédiction, sauf Azarel. Le grand dirigeant, dans son inépuisable lunatisme avait ces derniers temps beaucoup de mal à garder son calme et les meurtres allaient de bon train. Le jeune homme n’avait plus qu’une hâte, débusquer les rebelles, tuer les élus et si le destin le voulait ainsi, rejoindre les flammes de son maître le diable, infiniment plus douce que cette terre garnie de sombre crétins. Le sieur Elentir se tourna vers le jeunot encore planté là.

Eh bien ? Tu attends la fin du monde ? Exécution ! Et n’oublie pas, petit : Neiji récompense toujours ceux qui lui sont fidèles ! Si tu fais rapidement tes preuves, je ne serais pas étonné que tu ailles loin.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éveil [Azrael+Mikth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éveil [Azrael+Mikth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kenen Kuro :: La capitale aux deux visages : Nonaï et Nekai. :: L'Orëa-
Sauter vers: