AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Description du dojo

Aller en bas 
AuteurMessage
Hyouzan Yousei
Le forma' profd'artsmartiaux
Le forma' profd'artsmartiaux
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 30
Localisation : Dojo Hyouzan (temple du feu, mais chut ! faut pas le dire) à Nonaï
Particularité : Maître du dojo Hyouzan (et secrètement formateus)
Date d'inscription : 04/02/2007

Carnet de voyage
Age du perso: 45 années
Profession: officiellement, maître du dojo Hyouzan et instructeur d'arts martiaux ; officieusement, formateus du feu
Statut:

MessageSujet: Description du dojo   Dim 4 Fév - 22:47

De l'extérieur, le dojo Hyouzan avait un aspect légèrement prétentieux : ses murs de pierre grise entouraient une imposante porte de métal - gris, également - à deux battants, au-dessus de laquelle étaient gravés les mots "DOJO HYOUZAN" de façon à ce qu'on ne puisse pas se tromper sur la fonction du lieu en question. L'endroit attirait l'œil ; étrange, pour un lieu dont la fonction officieuse devait rester secrète…
En entrant dans la bâtisse, on se retrouvait dans une salle de taille moyenne et étonnamment vide. Cette entrée était considérée comme un sas, du fait qu'on y trouvait deux portes : une sur le mur qui faisait face à l'entrée, et une seconde sur le mur de gauche. Celle qui était à gauche menait à une salle deux fois plus grandes, qui elle-même comprenait une petite salle où l'on pouvait se doucher : il s'agissait des vestiaires du dojo.
Quant à l'autre porte, l'ouvrir permettait d'accéder à une salle immense, au sol de marbre blanc et aux murs blancs eux aussi. Pourtant, on ne voyait pas beaucoup le sol, puisqu'il était recouvert de tatamis : c'était la salle d'entraînement, où les cours étaient dispensés, jusqu'à ce que les apprentis atteignent leur troisième grade dans l'art du combat que des générations de Hyouzan avaient élaboré, développé, et qu'un cercle de six professeurs enseignaient désormais. Au-delà du troisième grade, l'enseignement continuait de façon individuelle.

On aurait pu croire que cela suffisait… Pourtant, la bâtisse était immense. Alors, qu'est-ce qui pouvait bien s'y trouver ?… Une porte qu'on ne remarquait pas tout de suite permettait de passer de cette salle d'entraînement à une sorte de jardin d'intérieur, où se trouvaient des plantes, une fontaine et des bancs. Dans cet endroit, il y avait bien un plafond, très haut, mais il était en verre : de ce fait, l'endroit était régulièrement illuminé, et il était alors très agréable de s'y trouver.
A gauche de ce jardin, trois portes ; à sa droite, trois autres. Chacune de ces six portes venaient à la chambre d'un des habitants du dojo. Celle de Yousei était la première à droite ; celle de Naoru, la deuxième à gauche. Yowai avait également habité ici, pendant un moment, occupant la chambre de son cousin pendant son absence. Les quatre autres habitants du dojo étaient des professeurs qui avaient toute la confiance du formateus dont ils connaissaient le secret.

Et puis, au bout du jardin intérieur se trouvaient deux nouvelles portes. Celle de gauche menait à une salle commune, où se retrouvaient parfois les professeurs pendant leur temps libre. Celle de droite menait à une cuisine, dans laquelle se trouvait une dernière porte… Et cette porte n'était pas n'importe laquelle : c'était la seule qui permettait, après avoir traversé d'où le dojo, d'accéder au temple du feu.
La salle en question étaient décorée par six statues. Cinq, plus grandes que des hommes, représentaient chacune la personnification d'un élément. Mais la plus imposante était évidemment celle de l'élément feu, statue immense autour de laquelle avaient été disposés des feux dont Naoru avait le devoir de s'occuper afin qu'ils ne s'éteignent jamais. Sur le sol, une gravure de l'élément feu occupait toute la pièce.
Ce lieu de prière, peu de gens de connaissaient. Vraiment très peu ! Même les formateus des autres temples, et même les prêtres du temple élémentaire ne devaient pas en avoir connaissance. C'était un lieu secret que peu de personnes avaient découvert, avant d'être éliminés par les Hyouzan. Le code de l'honneur de la famille interdisait à Yousei de tuer, si ce n'était par légitime défense : mais la défense du temple du feu était une raison légitime.

Il existait dans le dojo deux règlements distincts. L'un, connu par tous, était affiché dans la salle d'entraînement :

Citation :
1- Un combat ne peut débuter que si tous les combattants se sont salués, signe qu'ils acceptent leurs adversaires.
2- Le combattant peut utiliser la ruse, mais pas la fourberie.
3- Le combattant Hyouzan se bat par amour de son art.
4- Le sang ne coulera pas par la lame d'un combattant Hyouzan.
5- Seuls les professeurs peuvent aller plus loin que la salle d'entraînement.
Quant à l'autre, qui n'était connu que par les habitants du dojo, il n'était écrit nulle part ; cependant, ses préceptes étaient simples :
Citation :
1- On ne parle pas du temple du feu.
2- Aucune arme n'entre dans le temple du feu.
3- Les feux ne doivent jamais s'éteindre.
4- Seules les personnes autorisées par un formateus peuvent entrer dans le temple du feu.
5- Celui qui transgresse l'une de ces lois périra par la lame d'un combattant Hyouzan.
--------------------------------------------------------

[HJ : pour ceux qui n'ont pas suivi, j'ajoute un schéma du dojo. En rouge, ce sont les portes Wink]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dw.forums.free.fr/dw
 
Description du dojo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)
» Description & Plan de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kenen Kuro :: La capitale aux deux visages : Nonaï et Nekai. :: Solemn Hour :: Dojo Hyouzan-
Sauter vers: