AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Songe d'un nouvel horizon ... [PV Azarel, Alma, Kyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neiji
Le père Fouettard
Le père Fouettard
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 27
Date d'inscription : 10/03/2008

Carnet de voyage
Age du perso: Si vieux, et si puissant, personne ne le sait plus ...
Profession: Seigneur Noir de Fend
Statut: Royal

MessageSujet: Songe d'un nouvel horizon ... [PV Azarel, Alma, Kyo]   Sam 20 Sep - 19:41

C’était lors d’un clair de lune comme beaucoup d’autres.
Sous l’immensité du plus ancestral désert de Fend, de nombreux coup de vent faisait voler le sable en de petits nuages discrets. Parfois, dans les formes dessinées à l’intérieur de ces nuées de grains, on pouvait y lire l’histoire de cette contrée. Certains disent même qu’on peut aussi entendre le murmure des anciens de ce monde. Neiji n’a jamais vraiment cru à toutes ces rumeurs stupides, ni au fait que des fantômes erraient en ces lieux. Et puis, combien cela même avait été vrai, en quoi ce genre d’obstacles lui poseraient problème ? A lui ? Le plus grand des grands de cet âge. Assis les jambes croisées et les bras appuyés dessus, le seigneur noir observait l’horizon du haut d’une masse rocheuse plus élevée que les autres. Dépassant du sable tel une falaise au milieu des eaux. Et c’était d’ailleurs un océan de beauté qui s’étendait aux yeux de Neiji. Par delà l’horizon d’une mer sombre et calme, une lune resplendissante illuminait l’au-delà de son étincellement d’argent. Le ciel, bleu foncé, allait se confondre par delà les limites du désert, ne faisant plus qu’un avec cette mer sans vie. Par endroit, des serpents, ou peut être des insectes se déplaçaient rapidement, laissant luire leur carapace ou leurs écailles, comme de petit galets au fond d’une eau vraiment limpide. Une brise légère, comme celle venue de par delà les eaux, fait voler les cheveux de Neiji à travers le vent. Et il inspire, profondément.


Vous êtes presque en retard, Alma.

Une ombre dans le dos du seigneur des seigneurs se matérialise peu à peu. Neiji laisse apparaître un léger sourire dans l’expression généralement sérieuse de son visage. Une jolie jeune femme, sombre, svelte, la peau laiteuse, apparaît alors. Neiji savait qu’Alma était une des rares personnes en lesquelles il pouvait avoir VRAIMENT confiance. D’ailleurs, étant l’une de ses propres créations, Alma ne serait plus rien si Neiji venait à disparaître un jour …

De toutes mes expériences, tu es de loin la plus réussie.

Puis son regard vrille alors sur autre chose. Arrivant à dos d’une créature aussi sinistre que son cavalier, Neiji voit au loin la silhouette d’Azarel faire son apparition. Mieux valait tard que jamais et en l’occurrence, c’était un concept qui ne devait pas échapper au seigneur noir, si toute fois il voulait conserver patience et pondération. Bien que de plus en plus, ce ne soit que le cadet de ses soucis.

Et vous voilà vous aussi, Elentir.

Neiji inspira alors profondément avant de parler, il plongea son regard encore pâle, même si très sombre, dans le creux des orbites de chacun de ses serviteurs. Le seigneur noir sonda leur âme et il reprit la parole, une parole délicate et fine, à peine plus élevée que le murmure du vent, en accord avec cette immensité qui les entourait de toute part. Il pouvait parler, enfin, car il sentait la présence de celle qui restait à venir.

Kyo …Toi et les points d’ombre.


Comme je m’apprêtais à vous le dire, nos plans se déroulent jusqu’alors à merveille. Notre position est meilleure que jamais et la résistance se fait finalement plus facile à contenir que je ne l’aurais cru. Tout cela …Tout cela me fatigue hélas ! Je pensais que conquérir cette terre serait pour moi bien suffisant, hors je me trompais. Mon pouvoir toujours est de plus en plus grand et je rêve parfois de grandeurs à leur juste mesure. Pourquoi me contenterais-je d’asservir trois pauvres paysans, pour régner sur une terre qui est pratiquement déjà mienne, alors qu’en quelques mois supplémentaires, je pourrais être …Le roi, du monde ? Bien sur cela entraînerait des besoins matériels beaucoup plus grands, je compte exploiter Fend au maximum, ce sera le foyer de nos forces. Ensuite je pourrais étendre mon royaume, par delà les océans et encore plus loin ! Ce n’est bien sur qu’un rêve, qu’un songe dans mon esprit, mais il germe à mesure du temps. Fend va plus mal que jamais, la faiblesse s’est introduite comme un poison au cœur de ce monde, les élus sont dispersés et seuls, personne n’est là pour les aider et à la moindre occasion, je me ferais une joie de les cueillir, un à un, moi-même si cela est nécessaire.

Puis Neiji, face à l’immensité du désert tourna légèrement le visage sur sa droite, orientant son regard vers Aazarel.

Je vous avais confié le soin de mener votre enquête sur ces fameux élus. Qu’avez-vous appris ?

Puis Neiji se remit à regarder droit devant lui, se perdant à l’horizon. Il fallait procéder par étape, qu’importe la place des élus dans cette histoire, il serait facile de les placer au centre de problèmes inattendus. Le peuple était agité et prêt à exploser, si cela était utilisé habilement, la colère contre les élus pourrait vite se répandre, ne leur laissant plus nulle part où aller, les laissant à la merci de la mort ou de l’oublie.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azarel Elentir
La petite fée de Noël (en Jarretelles)
La petite fée de Noël (en Jarretelles)
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 26
Localisation : Tout près de vous. Faites attention.
Particularité : Sadique. Mais c'est pas tout.
Date d'inscription : 05/12/2007

Carnet de voyage
Age du perso: 38 ans
Profession: Grand Dirigeant
Statut: Partisan

MessageSujet: Re: Songe d'un nouvel horizon ... [PV Azarel, Alma, Kyo]   Lun 6 Oct - 23:34

Ce style de convocation était toujours inquiétant.
Mais il avait trouvé le chemin, à travers la nuit, car pour Azarel aucune limite n’était difficile à franchir lorsque l’on avait Neiji à ses côtés. En réalité, c’était plutôt lui, qui était aux côtés du maître légitime de ces terres, mais ces derniers temps, le grand dirigeant avait quelque mal à raisonner dans le bon sens. Et cela avait commencé pas plus tard que ce mois si, alors qu’il s’était permis de défraichir la promise de son maître. Une longue silhouette sur un cheval noir, plus noir encore que le charbon. Beaucoup avaient fuis en le voyant, tout au long de sa route vers le désert, car chacun savait en son cœur prostré par la nuit que voir « le cavalier fantôme » un soir sans lune était de mauvais augure. Azarel traversa nombre de cultures dévastées par le manque de soleil, nombre de bois souffrants et à l’agonie. Mais tout ce plaisir n’était pas comparable au bien être de se retrouver à l’entrée du désert. Cet océan granuleux, qui s’étendait à perte de vue respirait sa présence, celle du plus noir de tous les seigneurs.


Je suis précisément à l’heure dite, maître. Une affaire de dernière minute m’a fait perdre ces quelques précieuses minutes d’avance. Vous savez, en ville, le travail est sans fin.

Et la question qu’Azarel redoutait lui tomba alors dessus. Par nervosité, ou peut être par crainte, ses cils se mirent à dérailler, battants rapidement comme l’oscillation d’une aiguille de montre. Le grand dirigeant avait de nombreuses ressources, de plus en plus il y voyait clair dans le jeu des rebelles (du moins il le pensait) seulement …Ces élus …Ils étaient bien plus durs à dénicher qu’il ne l’aurait cru. Cela dit, il y avait bien une petite, une jeune femme, blonde.

Il semblerait que certains individus montrent une force étonnante dans des domaines donnés. Bien que je les ai à l’œil maître, je dois dire qu’il est dur de définir pour beaucoup s’il s’agit de simples compétences ou d’une force surnaturelle. Bien sur, dès que j’ai le moindre doute, je m’emploie à tuer tout ce qui sort de la norme mon seigneur, seulement …

Mais il comprit qu’il valait mieux pour lui ne pas finir sa phrase. Azarel fut pour le moins troublé par ce long discours venant de son maître. Alors il songeait à modifier ses plans ? A les étendre ? Tout en douceur, car Azarel était un homme plein de grâce et de finesse exquise, le jeune homme se rapprocha de l’oreille de son maître, triturant ses manches bouffantes du bout de ses longs doigts fins. Murmurant, tentant de bafouiller quelques paroles, le grand dirigeant leva une main pour signaler sa volonté de prendre la parole. D’une voix hésitante, car les représailles étaient rapides, lorsqu’on avait le malheur de le contrarier, Azarel se décida à prononcer ses inquiétudes, ses questions.

Votre grandeur, sauf votre respect, pour étendre votre suprématie au-delà des mers, il nous faudrait être des milliers …

Interrompu, le grand dirigeant ne perdit pas un mot de la réplique de Neiji, à savoir : « Des dizaines de milliers, même. » Et c’est ainsi que le jeune homme au yeux de rubis, sentant une étrange émotion parcourir son corps, rétorqua presque jouissif, profondément jubilatoire, espérant du fond de ses entrailles une réponse à sa dernière question, une réponse qui finirait de le mettre en transe. Tout en le terrorisant …

Mais mon Seigneur, il n’existe pas une telle armée ?

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Piniata Pecolada
Flatulence portugaise clignotante
Flatulence portugaise clignotante
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Non loin de celle qui empoisonne de son regard envoûtant ...
Particularité : Inexistante ...
Date d'inscription : 29/12/2007

Carnet de voyage
Age du perso: Autant que lui m'en a accordé ...
Profession: Nourrice démoniaque infiltrée.
Statut:

MessageSujet: Re: Songe d'un nouvel horizon ... [PV Azarel, Alma, Kyo]   Mar 7 Oct - 14:17

Oh mon seigneur, jouer les Mama portugaise avec cette petite saute commence à me taper sur le système ! Êtes-vous certain que je sois nécessaire à l’accomplissement de cet intime projet ? Elle m’obéit de moins en moins et je la sens partir vers une cause qui diverge de la votre … Si vous souhaitez la ramener, il ne va plus falloir tarder, mon seigneur.

Alma … Sous son vrai nom Xelia Sinistra, était une des plus vieilles créations du seigneur noir. Depuis des âges elle l’avait accompagné, le servant sans jamais ne remettre en cause sa grandeur. Bien avant Kyo, bien avant Azarel, elle avait été là, lorsque chacun avait été découvert et depuis des âges, elle était enterrée comme gouvernante chez les Mortalis, en attendant la venue de celle qu’il avait choisie. Au départ une nuée noire, puis peu à peu une ombre, puis un corps, c’était ainsi que l’espèce de « croque-mitaine » changeait de forme à volonté. Bien sur une telle créature n’était pas un fait courant à Fend, seul un détenteur d’une magie suffisamment puissante, comme Neiji, aurait le pouvoir de créer une chose aussi diabolique. D’ailleurs, Azarel … Alors qu’il s’approche, Alma le fixe, parcourant sa lèvre supérieure de sa langue rugueuse. Il était délicieux le jeunot. Ô bien sur, leur rencontre datait maintenant de si longtemps …

Je suis ravie de te revoir. Oui … Ravie.

Ronronna-t-elle, parlant de telle façon à rouler ses R. La créature avait toujours eu une certaine attirance pour Azarel, c’était d’ailleurs elle, qui l’avait mené à leur seigneur. Il y avait longtemps … Très longtemps, lors d’une nuit noire, un peu similaire à celle-ci.

[Flash Back]


Tu veux dire que ce jeunot, assit là-bas, est soupçonné d’avoir tué toute sa famille ?

-C’est ça Alma. Mais je ne suis sur de rien, c’est pour cela que nous menons cette enquête.

Je dois dire que ça c’est fort. Et comment s’y serait-il pris au juste ?

-Eh bien on n’a pas encore déterminé la cause de la mort de sa tante, lors de son accouchement, mais pour son oncle, beaucoup disent qu’il l’a poussé peu à peu à se suicider. Bien sur ce ne sont que des rumeurs, mais vous connaissez les gens, il vaut mieux vérifier.

Bien, laisse-moi lui parler.


Et Alma poussa alors la porte devant laquelle, avec son coéquipier, ils se tenaient deux minutes plus tôt. C’était une belle maison, à première vu coquette. L’odeur de mort qui y régnait était insoutenable et Alma eut l’impression que plus d’un fantôme avait pris cette maison pour habitat. Appelant, demandant s’il y avait quelqu’un, l’espionne au service de Nonaï pénétra dans un petit salon. Il était assit là, ses longs cheveux cachant une partie de son visage, les yeux fermés.

Bonjour, je me nomme Alma Green. Je suis espionne au service de Nonaï et on m’a envoyé pour une enquête. Vous êtes Azarel Elentir ?

Et c’est ainsi qu’il releva ses yeux rouges vifs sur le visage magnifique du démon. Alma fut immédiatement envoûtée, aussi elle imagina qu’il en était de même pour Azarel. Un instant de silence régna, ils se fixèrent longuement sans qu’aucun ne se sentent mal à l’aise. C’est alors que Kyle, le coéquipier d’Alma, pénétra à son tour dans le salon, coupant la magie de cette rencontre, non ! De cette révélation.

-Est-ce que tout va bien ? Alma ?

Le croque-mitaine se retourna alors vers son équipier, le fixant d’un air plus sinistre qu’à l’ordinaire. Secouant la tête, la créature reprit peu à peu ses esprits. Elle venait peut être de trouver un serviteur idéal pour un mage noir dont de plus en plus de monde commençait à avoir peur.

Oh oui ça va …Ca va mieux que jamais.

[Flash Back]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Songe d'un nouvel horizon ... [PV Azarel, Alma, Kyo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Songe d'un nouvel horizon ... [PV Azarel, Alma, Kyo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvel Horizon
» Départ vers un nouvel horizon
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kenen Kuro :: Les Terres de Fend : Kenen et Kuro. :: Le désert-
Sauter vers: