AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 -Le Seigneur Noir Neiji-

Aller en bas 
AuteurMessage
Neiji
Le père Fouettard
Le père Fouettard
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 28
Date d'inscription : 10/03/2008

Carnet de voyage
Age du perso: Si vieux, et si puissant, personne ne le sait plus ...
Profession: Seigneur Noir de Fend
Statut: Royal

MessageSujet: -Le Seigneur Noir Neiji-   Mar 11 Mar - 21:43

-SEIGNEUR NOIR NEIJI-


Aucune présentation classique ne sera faite, l’on parle bien assez de moi, aucune légende ne vous sera comptée, on en lit trop sur moi, enfin aucune romance ne vous sera faite, je suis un Roi, et l’enfer commence sur Fend.

« Des terres de vie, de lumière et d’espoir. Une force inconnue grandit dans le Noir.
Sur les terre de Fend, il a répandu chaos et désespoir, face à lui, on ne peut envisager la victoire. »

Ainsi est gravé le trône de Neiji.
Assit sur ce siège de marbre gris et d’or bleu, au fond d’une salle immense et dépourvue de vie. Une main soutenant son visage, Neiji est pensif. L’ombre du soir éternel laisse percer la Lune qui éclair son visage palis par le temps. Le seigneur noir soupir longuement. Des images lui reviennent. Elles n’ont de cesse de le hanter, de tourner en boucle devant ses yeux chaque fois qu’une de ses paupières en recouvre un. Il entend tellement de cris, il voit tellement de sang. Un sourire aigue étire ses lèvres lentement. Le calme de sa demeure n’est jamais troublé sans sa permission, au risque de la perdition. Mais les images depuis quelques temps se font plus violentes. Il voit une mer tourmentée, des flammes dévastatrices sous un vent cruel et une terre torturée. Ces individus qui lui ont jadis résisté, ces quatre imprudents qu’il a fait éliminer. Neiji ouvre les yeux subitement. Lentement, en armure et soulevant un poids incalculable, il écarte sa cape vers l’arrière et descend lentement les marches de son trône. Ses cheveux entre le brun et le gris volent devant son visage sous le coup des courants d’air, masquant quelques cicatrices causées par le temps et la lutte. C’est agréable. A travers la brise il peut sentir son office, ce vent désolé qui l’implore, qui le supplie de lui accorder quelque chaleur. Mais Neiji n’en fera rien.

Deux serviteurs en silence viennent s’agenouiller à ses pieds alors qu’il termine sa descente impériale. Un autre déroule un long tapis de pourpre. Un objet tombe au sol et rompt le calme, crée sonorité. Neiji s’immobilise. Sans un mot, écartant lentement ses mains vers le bas. Un geste à lieu mais il est trop rapide pour être perçu. Le Seigneur Noir a tiré de son fourreau l’une de ses deux plus fidèles alliées. Le corps inerte du serviteur incapable tombe sur le sol, dépourvu de tête. Un liquide à l’odeur appréciable se répand lentement. Neiji adresse un regard à l’autre servant qui s’empresse de faire disparaître toute trace de l’existence de l’imprudent. Et toujours, à jamais en silence.

Neiji continu sa route.

Le Seigneur noir va là où personne n’a droit d’entrer, il monte un quartier isolé de sa demeure menaçante. Une reconstitution. D’immenses étagères peuplent une grande salle. Une bibliothèque ni plus moins. Neiji se rend vers le Nord, il pénètre dans une arrière pièce gardée par deux gargouilles au regard de Méduse. Il pousse une lourde porte en bois de pin. Au cœur de cette pièce ronde se trouve l’objet de sa première convoitise. C’est un livre ancien qui ne ment jamais. Le tout premier tome des légendes de Fend, le livre qui contient toute la vérité, celle qui n’est jamais comptée. Neiji tourne les pages adroitement et avec soin, il veut trouver des réponses …Aucune ne lui vient. Il veut pourtant comprendre.

Lorsqu’il quitte les lieux, sa sérénité ne lui revient guère.
Le vieux guerrier se tourne vers son ombre et lui adresse quelques mots. Il murmure une langue ancienne que lui seul peut désormais comprendre. Se dirigeant vers sa chambre, Neiji se poste devant un vieux miroir, objet rare qui lui montre ce qu’il veut voir. En s’avançant vers celui-ci, ce n’est pas son reflet qui vient à sa rencontre, mais son double latent, le véritable démon de son être. De l’autre côté du miroir le monde n’est pas le même …L’enfer sur terre. L’image se brouille sous le regard du Seigneur, un visage, doux et agréable attire cette fois son attention. Tendant la main vers l’avant, Neiji caresse le nouveau reflet sans pouvoir le toucher. Tant de calme, un air si paisible en ces temps à quel point tourmenté. Il s’en détourne, ce n’est plus que colère qui monte en lui.

Il est grand, ses cheveux en partie attachés vers l’arrière sont fins et ordonnés, ils lui retombent sur une partie du dos, cache en partie son visage. Le regard de Neiji est noir et inexpressif, aucune vie ne semble l’habiter. Il est grand, fort, charismatique, sa voix n’est souvent que murmure, mais elle est belle est envoûtante. Quelques cicatrices percent la relative et étonnante jeunesse que Neiji a conservé face à son âge. S’il avait eu 80 ans, on le lui en aurait donné 40.

Après ? C’est le démon.
L’être vil à la peau aussi noire que la cendre. Aucune armure ne recouvre son corps, aucun voile ne masque son regard scintillant et terrifiant. Tout autour de son être, une aura sombre et destructrice émane de lui. Un peu partout sur son corps, des inscriptions couleur or scintillent tels un feu venant tout droit de l’enfer. Des doigts longs et fins terminés par de grandes griffes acérées …Personne ne survie face à une âme si noire.

L’heure avait sonné, le temps de l’acte ultime est arrivé.
Cette nuit, une tempête dévastatrice ravagera les terres de Fend. La colère de Neiji grondera à travers l’orage et les cris perçants de ses victimes crèveront les tympans de qui peu les entendre.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen
Globule gazeux de poche

avatar

Nombre de messages : 1947
Localisation : Partout, et surtout aux endroits les plus improbables.
Particularité : Sale gosse ?
Date d'inscription : 06/01/2007

Carnet de voyage
Age du perso: A jamais nouveau né
Profession: Boule Gazeuze
Statut: Créature immatérielle

MessageSujet: Re: -Le Seigneur Noir Neiji-   Mer 12 Mar - 22:57

Avec un retard qui n'en est pas vraiment un ...

[ Fiche validée ]

N'oublies pas de remplir la fiche de personnage de notre ténébreux et maléfique seigneur.
HAHAHA, que la fête commence !

_________________
Parmi vous je ne suis qu'une ombre, mais ma voix est sans appel.

Pas de message privé sur ce compte, la messagerie n'est pas consultée.
Contact Kenen = Peaca Mortalis
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenenkuro.forumactif.fr/
 
-Le Seigneur Noir Neiji-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avatar + Signature pour le Seigneur Noir du Mordor !
» Le Sur-être [Hexalden-Seigneur noir déchu]
» L'Ombre a soif [ Call Sintar ]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kenen Kuro :: Mémoires et réminiscences :: Vos biographies :: Fiches validées-
Sauter vers: