AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FV] Hamillo Del'Roy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [FV] Hamillo Del'Roy   Mar 26 Fév - 22:03

. [ CARTE D'IDENTITE ]

NOM : Del roy
Prénom : Hamillo
Surnom / Nom de code : Hami et c’est en général sous ce nom là qu’il se présente.
Âge : 24 ans
Sexe : masculin
Date de naissance : 26 juillet
Lieu de naissance : un village perdu
Orientation sexuelle : n’était pas sensé en avoir mais préfère les hommes


Votre profession et/ou Orientation face à la politique de Neiji :
Il n’a pas de travail et par conséquent aucun abri. Il vit dans la rue…
Il est partisan pour plusieurs raisons. C’est une personne qui déteste les changements et assez pessimiste donc il craint que çà empire. C’est surtout pour ces raisons, il se contente de ce qu’il a.



. [ DESCRIPTION PHYSIQUE ]

Au premier abord on peut dire qu’Hamillo n’a rien d’attirant, une silhouette maigre recouverte d’un épais manteau de voyage, un capuchon recouvrant toujours des cheveux sals, strictement rien ! Même son animal de compagnie et moche…

Si on retire les vieux vêtements on pourrait pourtant découvrir un charmant jeune homme. Il n’est pas bien grand et aurait était naturellement mince, mais à présent « maigre » est plus l’adjectif qui convient. Sa peau est d’un doux reflet doré mais là elle est bien pale surtout a cause du manque de soleil. Deux grand yeux d’ambrés illuminent son visage mais le regard toujours absent et ennuyé qu’ils portent gâche un peu tout. Un simple nez droit et fin, une bouche pulpeuse mais naturellement d’un blanc maladif, tout çà décore son visage aux traits fins.
A cause d’une mésaventure d’enfant Hamillo a une oreille gauche assez particulière. Celle si s’est faite déchiqueté par un animal et maintenant que le jeune homme a grandi elle a prit une apparence assez étrange. Au premier cou d’œil elle apparaît horrible mais quand on y fait attention on se rend compte que l’oreille n’est pas si laide que çà, juste un peu spéciale… Toujours à cause de la bestiole, la partie du visage prés de son oreille est couverte de cicatrice causée par les crocs de l’animal. Elle ne sont pas visiblement dans l’obscurité mais quand on approche une lumière on peut remarqué des sortes de veinures blanches plus ou moins grosses. Bien sur au touché on les sent très bien…

Hamillo a gardé deux choses de son ancienne condition : ses cheveux et une sorte de tatouage qu’il ne peut donc pas retirer.
Toutes les sortes de prêtres de son village devaient avoir les cheveux longs, plus par habitude qu’autre chose il les a gardé ainsi. D’un brun roux ils tombent avec légèreté autour de son corps descendant jusqu'à ses reins. Comme il ne peut plus trop s’en occupé ils sont assez gras et on perdu leur légèreté. Ils sont toujours attachés en une lourde tresse camouflée dans son capuchon.
Sur son front trône une marque rouge, une larme inversé.

Etonnamment Hamillo n’est pas si sal que çà, dés qu’il en a l’occasion il cherche à faire un brin de toilette. Mais bon…


. [ PERSONNALITE ]

Caractère :
Hamilo est de ces personnes qui s’ennuient de tout. Il soupir de lassitude pour un oui ou pour un non. Il est de ce genre de gens qui semblent toujours dans leur propre monde, se moquant royalement des autres. Son regard se fait toujours absent, ont peut dire que ses conditions de vie l’oblige un peu a se détacher du reste du monde pour pouvoir survivre. Il faut tout de même dire qu’il est naturellement comme çà, alors bon. Par cette attitude certaines personnes peuvent le croire méprisant et rempli de dédain…

Hamillo ne se souci pas réellement de sa propre vie. En quoi sa mort changerait-elle le monde ? Et déjà qui saurait qu’il n’est plus là ?
En réalité si il lutte encore pour sa survie c’est qu’il désire une réponse a ses questions : Qu’est ce le bien ? Qu’est ce le mal ? Il veut a tout prix comprendre pourquoi les gens n’ont que ces mots a la bouche et comment ils font pour savoir qui est qui. Pour l’instant il n’a compris qu’une seule chose : le bien et le mal ne peuvent vivre l’un sans l’autre, mais çà a tendance a encore plus l’embrouiller.

Dans cette sorte de guéguerre pour lui personne n’est le bien et personne n’est le mal ( vu qu’il ne sait pas ce que c’est).
Il est du coté de Neiji simplement parce qu’il n’aime pas le changement et de plus qui dit que ce ne sera pas pire avec les « opposant » au pouvoir ? Il se contente de ce qu’il a ! Qu’est ce qu’il a ? Heu…une boîte en verre avec des lucioles à l’intérieur…
Jusqu'à présent il n’a jamais eu a aider les partisans. Façon, il ne voit pas trop en quoi il pourrait les aider. Il a tout de même une connaissance totale de la ville, il connaît les moindres raccourcis et surtout il sait plus de chose qu’il ne le dit. Les gens ne remarquent pas l’ombre des rues qu’il est et font, sans se méfier leurs affaires tout prés de ses oreilles indiscrètes.


Goûts : Manger. Il adore manger mais malheureusement il n’a pas souvent l’occasion de manger un vrai repas. Quand il était encore au village il se gavait sans jamais prendre un gramme mais maintenait il passe son temps a al les perdre. Hamillo a aussi un goût très prononçait pour les pierres précieuses, il n’en a jamais eu comme on peut s’y attendre mais on peu dire que toutes les pierres qui brillent lui plaisent, un peu comme les pies.
Il n’aime pas les fanatiques et les gens qui ont la bonne idée d’aller se suicider dans SON coin…



. [ PASSE / PRESENT ]

Histoire :
Peut-être au nord ou alors au sud ouest ou encore a l’est se trouvait un village bien spécial et surtout oublié.
Ce village totalement perdu avait développé depuis des décennies une adulation. Un dieu qui serait nommait Thal-Roh représenté par le soleil. Vous pouvez appeler çà une secte si vous le désirez…
Personne ne savait ni quand, ni comment cette religion avait commencé. Mais elle était là et était irrémédiablement encré dans les esprits. Les villageois avaient tendance à se couper du monde mais dans un seul sens. Ils se tenaient toujours au courant de ce qu’il se passait « au dehors » pour mieux s’en préserver.
Comme toute religion il y avait des gens au dessus, des sortes de prêtre de Thal-Roh. Il y en avait douze, correspondant chacun a un mois de l’année. Rohpremier pour Janvier, Rohdeuxiéme pour Février et ainsi de suite jusqu’à Rohdouxiéme pour décembre.

Au moi de juillet d’il y a vingt-quatre ans, le 26, est né Hamillo de la famille Del’Roy. Cette enfant n’avait absolument rien de particulier même un peu retard au niveau langage et marche. Pas spécialement débrouillard ou intéressé par quelque chose en particulier, a peine trois pas de fait il sembla déjà lassé de tout. Il avait déjà une sœur aînée et eut rapidement un frère cadet.
Bien entendu en vivant dans cette endroit assez spécial il était un « disciple » de Thal-Roh même si il prêtait a la religion a peine une oreille.

Ses cinq premières années n’avaient elle non plus un quelconque intérêt, il participait aux rites et aux cérémonies mais savoir si il écoutait les mots déclarés, çà, c’est a voir.
Par contre au bout de la cinquième année, l’un des Rhos (les prêtres) décéda de vieillesse, le Rohseptiéme. Et ho ! Quelle coïncidence ! Hamillo faisait parti des enfants de moins de six ans né en Juillet. Immédiatement sa mère qui était très porté sur la religion, proposa son fils comme futur Rohseptiéme… Et il fut choisi… Et l’enfant accueilli sa nouvelle condition avec ennui et sans réactions alors que sa mère remerciait Thal-Roh d’avoir choisi son fils…

Hamillo ne tarda pas à appeler mentalement ses nouveaux confrères « fou fanatique bon à jeter dans le lac ». Il croyait en Thal-Roh mais il trouvait que ces gens exagérés, alors il est devenu habituel de voir l’enfant marcher doucement, les bras dans le dos comme un vieil homme et soupirer en secouant la tête d’un air las. Comportement étrange pour un enfant… Au moins il apprenait a lire, a écrire et bien d‘autre chose… Et on pouvait dire qu’il avait la belle vie vu que pour les villageois ils étaient les élus de Thal-Roh, ils étaient presque adulés.

A huit ans, il était partit se promener de nuit, seul. Quelque chose à ne pas faire, surtout quand on était un Roh. L’ennemi de Thal-Roh pouvait attaquer pendant la nuit… Et biens sur comme Hamillo avait beaucoup de chance, il s’est fait attaquer par une créature lors de sa promenade. Après une sorte de fausse course poursuite où la bestiole s’amusait à faire peur à l’enfant, l’animal se jeta sur sa proie mais se loupa a moitié. Il l’attrapa autour de l’oreille gauche déchirant la peau qui se trouvait a coté ainsi que l’oreille. A ce moment là, un des rares chasseurs du village qui osaient s’aventurer de nuit arriva et sauva l’enfant avec un bon coup de dague bien placé.

Après cette mésaventure Hamillo ne remit plus les pieds dehors… avant une semaine. Il avait été pas mal rouspété car il était sortit sans la protection de Thal-Roh mais heureusement son ennemis n’avait pas peut le prendre. Hamillo avait soupiré avant de grimacer de douleur…

Les autres années passèrent sans rien a noté a part peut-être qu’un autre Roh était mort, Rohtroisiéme.
Les marques qui marquaient son visage s’effacèrent petit a petit laissant juste des cicatrice a peine visible a l’œil mais bien présente au touché. Son oreille qui avait était déchiré par les crocs de l’animal avait prit en guérissant une forme assez étrange et plus il grandissait plus elle se modelait étrangement. Elle n’était pas très agréable à observer.
On nomma aussi Hamillo « Le lassé » car son attitude n’évolué pas avec le temps. La seule chose qui avait changé était qu’il se mettait a chercher ce que signifiait « bien » et « mal » et qu’il n’arrivait pas a en trouver la signification. Il portait aussi une attention plus poussée que la moyenne a ce qui se passait dehors…

Un jour une éclipse eu lieu. Une panique totale apparut alors autour d’un Hamillo qui se saisit simplement d’une bougie pour lire son livre. Mais il eu rapidement un problème quand l’éclipse dura plus longtemps que d’habitude. Pour une fois l’attention d’Hamillo fut retenu. Alors qu’il demandait simplement a un de ses aînés si Thal-Roh était partit les autres hurlé de désespoir.
Par la suite ce fut très rapide. Hamillo n’avait pas eu le temps de tout comprendre, en un mois tout les Rohs étaient mort. Après avoir dut les enterrer et s’être rendu compte qu’au village çà n’allait pas mieux, il décida sans aucun état d’âme de partir. Il n’avait jamais eu d’affinité particulière avec quiconque même pas avec ses parents…

Il était trop dangereux de rester dehors alors que lui se faisait persistance, de plus sa mésaventure d’enfance lui restait en mémoire. Par un pur hasard il se retrouva dans la ville « Nekai et Nonaï » il y élut domicile. Il ne savait ni se battre, ni rien faire d’autre et n’avait pas d’argent, ce fut sans aucune surprise qu’il se retrouva a la rue mais au moins, il était a l’abri des créatures de l’extérieur.

Hamillo chercha bien un métier, en trouva pour mieux les perdre. Rapidement il n’eut plus trop la tête de l’emploi a force de dormir dehors. Il dut rapidement abandonner et se mit à vivre dans la rue, dormant ci et là.
La ville fut très vite sans aucun secret pour lui, connaissant le moindre passage.
Son caractère lassé de tout lui permettait facilement de survivre dans cette atmosphère, croisé un suicidé ou autre n’était pas quelque chose qui le touchait. Si jamais la personne avait eu la bonne idée de mourir dans son coin, il sortait le corps en soupirant et si il pouvait retourner se coucher. Les rares personnes qu’il avait croisées le connaissaient sous le nom d’ « Hami » mais il n’était plus qu’une ombre dont quasiment personne ne connaissait l’existence.

Malgré le froid, la nuit éternelle, son caractère ne changea pas. Toujours ennuyé, toujours a soupiré. Par contre son horloge biologique fut très touchée. Il n’a plus la notion du temps, il dort quand il a sommeil, il mange quand il a faim ou plutôt quand il trouve de la nourriture …
Hami a aussi rencontré un chat extrêmement laid et même si les deux ont tendance a ne pas pouvoir se voir ils passent leur temps ensemble…

Jusqu’ici il n’a jamais eu le loisir d’aider des partisans il faut dire qu’il n’est pas très attirant et les gens le traite plus de manant ou gueux avant de le fuir tout simplement. C’est vraiment dommage car il sait plus de chose qu’on le croit…

Et Thal-Roh dans tout çà ? Et bien il faudrait tout d’abord savoir si Hami y avait déjà crut un jour. Croyait-il en cette divinité ? Lui-même ne le sait pas. Avait-il crut en elle un jour ? Ca non plus… repensait a çà de lui décroché qu’un soupir et un « fou de fanatique » un peu nostalgique…


Famille : Un frère, une sœur, un père et une mère. Il ne sait pas vraiment ce qu’il leur est arrivé et a présent çà ne lui importe pas vraiment. Pas qu’il soit insensible jusque bon…Voila…C’est du passé et vu les fanatiques qu’ils étaient, ils n’avaient pas dut survivre a l’éclipse. Quoique, sa sœur peut-être que oui vu, qu’elle partageait pas mal son point de vue…
Sinon coté cœur et bien personne vu qu’il ne devait pas de son statut….



Connaissances et proches :
Alors…Il n’a pas de connaissance réellement, disons qu’il n’a pas trop une allure très attirante et qu’on a plus envi de l’éviter au risque d’attraper une maladie. Mais il ne traîne pas des maladies avec lui !!! Enfin….Il l’espère…


. [ AUTRE ]
Hamillo a donc pour compagnon « Le rat » une sorte de chat rayé. On ne peut pas vraiment dire que c’est l’amour fou entre eux. Ils se détestent et ils feront tout pour embêter l’autre. Ils sont même capables de se battre ! Mais il est rare de voir l’un sans l’autre…Qui aime bien châtie bien comme on dit…
Coté description Le Rat porte très bien son nom, même si c’est une insulte vis-à-vis des rats. Le Rat est maigre, ses postérieurs sont trop grand par rapport a son corps ce qui lui donne une drôle d’allure. De plus il a une maladie de peau qui lui a mangé le pelage par plaque ce qui ne le rend pas très attirant. Il est toujours sal et le peu de poil qui lui restent est dans un horrible champ de bataille. Il est assez couturé de cicatrice et on se demande comment ses oreilles tiennent en place tellement elles sont coupées. On peut donc en conclure que le bestiau est tout simplement laid et quand on le voit on se demande si il ne transporte pas toutes les maladies possibles sur son dos, et ce n’est pas Hamillo qui va le démentir.

Comme possessions il n’a pas grand-chose. Le seul objet auquel il tient est un pot en verre fissuré. A l’intérieur il y place des lucioles qui lui servent de lumières. Il a toujours un bâton avec son baluchon, il n’y a pas grand-chose à l’intérieur.


. [ DERRIERE VOTRE ECRAN ]

Comment avez vous connu KenenKuro ?Par Donovan O’Connor
Avez vous des restrictions particulières qui pourraient vous gêner ? Connexion le soir uniquement
Est-ce un double compte ? non


Dernière édition par Hamillo Del'Roy le Mer 27 Fév - 0:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owen
Globule gazeux de poche

avatar

Nombre de messages : 1947
Localisation : Partout, et surtout aux endroits les plus improbables.
Particularité : Sale gosse ?
Date d'inscription : 06/01/2007

Carnet de voyage
Age du perso: A jamais nouveau né
Profession: Boule Gazeuze
Statut: Créature immatérielle

MessageSujet: Re: [FV] Hamillo Del'Roy   Mar 26 Fév - 23:37

Je dirais simplement qu'il faudra faire attention aux répétitions dans tes rp futurs. Sinon il n'y a aucune incohérence et tu t'es bien fondu dans l'univers de Kenen !

Hellcome. Wink

[ Fiche validée ]

_________________
Parmi vous je ne suis qu'une ombre, mais ma voix est sans appel.

Pas de message privé sur ce compte, la messagerie n'est pas consultée.
Contact Kenen = Peaca Mortalis
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenenkuro.forumactif.fr/
 
[FV] Hamillo Del'Roy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kenen Kuro :: Mémoires et réminiscences :: Vos biographies :: Fiches cherchant joueurs-
Sauter vers: