AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FV] Griet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [FV] Griet   Dim 27 Jan - 4:52

. [ CARTE D'IDENTITE ]

NOM : Inexistant et revendiqué comme tel.
Prénom : Griet.
Nom de code : "Ada". Sa provenance ? Hem... Disons que c'est la première chose qu'elle a réussi à baragouiner quand on le lui a demandé. Seuls les opposants qui ont besoin de la désigner en tant qu'assassin l'utilisent.
Âge : Aux alentours de vingt-cinq ans.
Sexe : Féminin.
Date de naissance : On ne fête pas les anniversaires dans sa "tribu". Par conséquent, elle n'en a pas la moindre idée.
Lieu de naissance : Ladite tribu étant nomade, inconnu également.
Orientation sexuelle : Totalement fluide...


Votre profession et/ou Orientation face à la politique de Neiji :

Griet a commencé à travailler comme serveuse au Lord Bar un an avant l'Eclipse. En plus d'être un emploi alimentaire, c'est avant tout une couverture. Elle est en effet une farouche opposante à la politique de Neiji, et le poste qu'elle occupe s'avère idéal pour récolter diverses informations utiles à la résistance. En parallèle, elle exerce ses talents d'assassin sur les Partisans.


. [ DESCRIPTION PHYSIQUE ]

Griet a la démarche, l'attitude vive et chaloupée que l'on prête généralement aux petits garçons. On la dirait perpétuellement joueuse. Presque dansante. Elle en a de même la silhouette fine, sans formes féminines : les clients attirés par les poitrines opulentes et les sourires charmants lui préféreront sa collègue. Elle se vêtit généralement de pantalons et de longues tuniques, pas tant pour "cacher" quoi que ce soit (cacher quoi, d'ailleurs, hein ?) que par souci de confort. Un regard à son allure en habit de serveuse - embourbée dans la robe au jupon de dentelle, grotesquement carnavalesque - suffira à vous en convaincre !
Que dire, autrement ? Griet a un visage aux traits fins, assez plaisants, des cheveux sains pas forcément entretenus, mais d'une blondeur agréable. Sous sa cape, une épée ; dans son corsage de serveuse, un couteau.
Et sur son visage un peu mélancolique, une sourde détermination.


. [ PERSONNALITE ]

Caractère :

Griet n'est pas quelqu'un qui s'amuse de tuer. Elle en reconnaît la nécessité mais n'use jamais de l'épée lorsqu'elle peut l'éviter.
Le prélude, en revanche, est comme un jeu. Se déguiser, se travestir peut-être, se glisser, légère, dans les alcôves. Et ce son particulier et excitant des pas qu'on étouffe... La peur qu'on a apprivoisée et qui vous lance, doucement, au creux du ventre.
Le meurtre n'est qu'une formalité.
Il suffit pour cela de se "débrancher", de se détacher. Sinon, on n'en est pas capable. C'est ce détachement ponctuel, appris dans son enfance, qui fait de Griet une si bonne tueuse. Ne plus penser à rien : à rien sinon à la gorge qui s'offre au poignard, à la froideur du devoir.
Car il n'y a pas de meurtre sans cause à servir.

Il se dégage d'elle une mélancolie diffuse, de temps à autres opacifiée par une once de misanthropie. "Tout le monde le sait, mais personne ne fait rien" pourrait alors être son leitmotiv. Si elle croit à la cause des opposants, ce manque de confiance en l'intelligence collective est sans doute la chose la plus à même de l'atteindre - intellectuellement mais aussi au plus profond d'elle-même. Elle ne croit pas à l'initiative populaire. C'est une combattante de l'ombre, s'abîmant dans un combat qu'elle sait (croit ?) perdu d'avance avec un courage sacrificiel, à la fois force et talon d'Achille, impérieux et prévisible.
Prévisible : une tare de premier ordre pour une résistante. Prévisible comme le chevalier courant au devant du dragon, comme Robin des Bois secourant ses amis prisonniers. Un courage sacrificiel, oui. Sans emphase, simple : et pourtant inéluctable.

Au delà de la dureté de ses principes, Griet est quelqu'un de volontiers rieur dans le quotidien. Elle y balance entre mélancolie douce, contemplative, et espièglerie sautillante.
Au travail, elle est rapide, rigoureuse. De manière générale, elle ne s'en laisse pas conter.



. [ PASSE / PRESENT ]

Histoire :

Les histoires commencent toutes pareil. Par le cocon familial, pas nécessairement idéal mais existant - ou, si manquant, avec une telle force qu'il acquiert cette existence qui lui fait défaut. Autrement dit, les histoires commencent par les parents. Pas celle de Griet.
Griet ne sait pas qui sont ses parents et - plus exotique - ne cherche pas à le savoir. Elle n'a même pas de nom. Pas un nom perdu ni oublié : pas de nom. Il n'a jamais existé. Elle ne sait pas quand ni où elle est née. Autant dire que son histoire donnerait bien du fil à retordre à celui qui voudrait la conter. Griet s'en moque : sa vie, elle la voit comme un catalyseur du changement, non comme une épopée individuelle. Rien qui mérite, en somme, d'être conté à son niveau.

Du matin de sa naissance, elle n'a ni souvenir ni information : rien. L'origine ne peut rien, seul le devenir compte.
Peut-être pourrait-elle dire cela si elle était de ceux qui énoncent ces phrases sibyllines, définitives et sentencieuses, empruntes d'une sagesse que l'on devine souvent usurpée.
Griet est née dans une "tribu". C'est en tout cas le nom que se donnait ses membres - "Une tribu" et non "La Tribu". Une tribu inconnue parce qu'indéfinissable. Indéfinissable parce qu'indéfinie.
En fait de tribu aux revendications spécifiques, il s'agissait avant tout d'un groupement nomade. Comment était-il né ? Dans quel but allait-il ainsi de par les Terres de Fend ? Il y avait, oui, sans doute un jour eu une raison. Mais elle s'était perdue, dissoute dans l'oubli des générations antérieures. Et aujourd'hui, elle n'avait plus d'importance.
Et ces gens allaient, à cheval, s'arrêtant à peine, volant leur pain à la force de l'épée : cette épée que Griet sait manier parce qu'elle remonte aux racines de son être. Le glaive et la liberté, c'est la somme pour le moins élémentaire de choses qu'elle apprit parmi les siens. Qui n'avaient de "siens" que le nom : nul sentiment d'appartenance, nulle attache. Elle avait bien dû naître d'une femme de la tribu. Mais le couple, de même que la famille, n'y avaient pas cours.
Est-ce en réaction à cette existence sans autre but que celui de l'instant que Griet a décidé de servir une cause avec tant d'ardeur ?

On entend beaucoup de choses lorsqu'on erre ainsi sur les routes. Certaines concernent l'Âge d'Or. D'autres Neiji. Neiji et sa prise de pouvoir. Neiji et les choses qui ont changées.
Griet s'intéresse à tout cela tôt, très tôt. Trop, peut-être.
Au début, ces récits sont comme une histoire, un conte d'un genre particulier. Distendu, épars : des fragments trouvés sur sa route, sans souci de cohérence ou de chronologie.
Mais les choses changent, et Griet aussi.
Au fur et à mesure que son existence dans la tribu lui paraît plus vaine, que sa perception des réalités se précise, elle comprend qu'il se joue là quelque chose d'essentiel. Elle doit alors avoir atteint ses quinze ans. Dans son esprit encore enfantin, elle s'invente fière cavalière, implacable et victorieuse, l'épée tâchée du sang du traître. Neiji. Elle est l'instrument de sa perte, la bouleversante incarnation du renouveau. Les foules s'inclinent en psalmodiant son nom. Les enfants la dessinent et des jeunes filles dansent en ronde autour d'elle. Un monde nouveau s'ouvre sous leurs pieds. Les élus sortent de terre et les cris de louange fusent et gonflent le peuple rassemblé pour célébrer son triomphe.
Hem... Cela n'eut qu'un temps !

Sortie de ses rêves juvéniles, Griet est une jeune femme lassée.
De la tribu, en premier lieu, dont elle s'extraira à la première occasion, chevauchant seule vers la capitale un an avant l'Eclipse. Elle y trouvera un emploi de serveuse qu'elle a toujours - comme si elle trouvait une forme d'accomplissement dans les tâches simples, d'"à coté", permettant de cesser de se focaliser sur l'irrémédiable.
C'est l'Eclipse qui la ramenera vers l'idée de l'opposition, même si ses vues sur la place qu'elle doit y avoir sont aujourd'hui bien différentes de celles de ses quinze ans. Les trois dernières années lui auront permis de prouver qu'elle était digne de confiance - ce qu'elle considère comme la première qualité d'un résistant.
Elle en est là.


Famille :
Néant.

Connaissances et proches :

Griet connaît la plupart des opposants au régime. Certains sont ses amis, d'autres de simples connaissances, avec qui elle entretient toujours des rapports courtois. Se faire un ennemi dans leurs rangs serait pour elle synonyme d'une trahison à la cause.
Elle connaît de même les employés et la direction du Lord Bar, ainsi que les clients réguliers. Elle a de toute façon une mémoire visuelle redoutable.
Parallèlement, elle côtoie ou a côtoyé tout ce qui se fait de voleurs, d'assassins ou de pickpockets dans la capitale. En dépit de la méfiance constante que ces fréquentations impliquent, c'est sans doute avec eux qu'elle se sent le mieux.

Elle a eu quelques amant-e-s de part et d'autre de la capitale, mais rien de bien sérieux.


. [ AUTRE ]

Rien sinon que Griet est une cavalière accomplie, étant donné qu'elle a passé toute sa jeunesse à cheval.

. [ DERRIERE VOTRE ECRAN ]

Comment avez vous connu KenenKuro ? J'ai cliqué de bannière de partenariat en bannière de partenariat... et j'ai atterri ici !
Avez vous des restrictions particulières qui pourraient vous gêner ? Disons qu'il m'arrive occasionnellement d'avoir des cours^^ Mais non, rien de particulier.
Est-ce un double compte ? Non.
Revenir en haut Aller en bas
Owen
Globule gazeux de poche

avatar

Nombre de messages : 1947
Localisation : Partout, et surtout aux endroits les plus improbables.
Particularité : Sale gosse ?
Date d'inscription : 06/01/2007

Carnet de voyage
Age du perso: A jamais nouveau né
Profession: Boule Gazeuze
Statut: Créature immatérielle

MessageSujet: Re: [FV] Griet   Dim 27 Jan - 11:42

Je m'occupe de ta fiche mademoiselle. =)

_________________
Parmi vous je ne suis qu'une ombre, mais ma voix est sans appel.

Pas de message privé sur ce compte, la messagerie n'est pas consultée.
Contact Kenen = Peaca Mortalis
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenenkuro.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [FV] Griet   Dim 27 Jan - 13:21

Ok Wink
Revenir en haut Aller en bas
Owen
Globule gazeux de poche

avatar

Nombre de messages : 1947
Localisation : Partout, et surtout aux endroits les plus improbables.
Particularité : Sale gosse ?
Date d'inscription : 06/01/2007

Carnet de voyage
Age du perso: A jamais nouveau né
Profession: Boule Gazeuze
Statut: Créature immatérielle

MessageSujet: Re: [FV] Griet   Lun 28 Jan - 14:09

Tu as un style d'écriture que j'aime beaucoûp et un personnage qui promet bien des merveilles ... Tout est expliqué en détail quand il le faut et avec une pointe de mystère pour éveiller notre curioisté. Bon jeu parmi nous Griet.

[Fiche validée]

_________________
Parmi vous je ne suis qu'une ombre, mais ma voix est sans appel.

Pas de message privé sur ce compte, la messagerie n'est pas consultée.
Contact Kenen = Peaca Mortalis
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenenkuro.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [FV] Griet   Lun 28 Jan - 14:13

Merci Owen cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FV] Griet   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FV] Griet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dulle Griet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kenen Kuro :: Mémoires et réminiscences :: Vos biographies :: Fiches cherchant joueurs-
Sauter vers: